Chargement Évènements

Le laboratoire SACRe et la Fémis ont le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Clément Schneider (SACRe-Fémis) intitulée :

« Par ailleurs, le cinéma est une utopie » 

 

La soutenance de thèse aura lieu à la Fémis le 14 décembre 2022, à partir de 10h en salle Jean Renoir.

 

Composition du jury de thèse :

 

  • Antoine de Baecque : directeur de thèse, Professeur des Universités (ENS-PSL)
  • Dominique Marchais : cinéaste, artiste co-encadrant de thèse
  • Nicole Brenez : Professeure des Universités (Université Sorbonne Nouvelle – La Fémis)
  • Dork Zabunyan : Professeur des Universités, Université Paris 8 – Vincennes Saint Denis (rapporteur)
  • Gilles Mouëllic : professeur des universités, Université Rennes 2
  • Cécile Vargatftig : scénariste, PAST (ENSAV Toulouse)
  • Teresa Castro : Maîtresse de Conférences, Université Sorbonne Nouvelle
  • Catherine Bizern : invitée, programmatrice au Festival Cinéma du Réel

 

Résumé de thèse :

Par ailleurs, le cinéma est une utopie est une thèse de recherche-création, composée d’un manuscrit, mais aussi des films réalisés par l’auteur, seul ou en collaboration avec d’autres réalisateur·ice·s, entre 2016 et 2022.

Tournés à la fois dans et hors du cadre du doctorat, ces films esquissent un tableau ouvert des potentialités utopiques du cinéma, tant dans les films eux-mêmes que dans leur processus de fabrication. Leur pluralité de genres, de formats, d’économies, etc. se veut à l’image d’une pratique exploratoire, en quête de possibles. Le manuscrit, quant à lui, prolonge ces travaux dans un essai plus théorique de cartographie, qui étudie un corpus subjectif d’œuvres filmiques à travers le prisme des pensées de l’utopie.

Dans un réel miné par la hantise de la catastrophe présente ou à venir, il s’agit d’ouvrir des brèches par le truchement de l’imaginaire : et de croire que, si malmené qu’il soit, le cinéma est peut-être, de toutes les formes disponibles, la plus à même de produire les utopies contemporaines dont nous avons besoin.